https://www.evenements.uqam.ca

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



UQÀM|uqam|http://www.uqam.ca/

Calendrier des événements


Recherche


evenements@uqam.ca


Vernissage de l'exposition « Gilberto Esparza. Plantas autofotosintéticas » à la Galerie de l'UQAM

La Galerie de l’UQAM présente la première exposition individuelle au Canada de l’artiste mexicain Gilberto Esparza : Plantas autofotosintéticas. Les œuvres d’Esparza, créées avec la complicité de chercheurs tels que des ingénieurs, des biologistes et des roboticiens, sont des entités hybrides. Mi-appareils, mi-organismes, elles abordent divers enjeux de la crise environnementale. La pratique de l’artiste établit un dialogue stimulant entre l’art contemporain, la science et les nouvelles technologies afin de réfléchir à l’impact de l’activité humaine sur la nature.

Sous le commissariat de Nuria Carton de Grammont et Véronique Leblanc, l’exposition Gilberto Esparza. Plantas autofotosintéticas est rendue possible grâce au soutien du Conseil des arts du Canada, du Fondo Nacional para la Cultura y las Artes du Mexique et du Conseil des arts et des lettres du Québec.

L’exposition
L’exposition à la Galerie de l’UQAM est principalement consacrée à l’œuvre la plus récente de Gilberto Esparza, Plantas autofotosintéticas (Plantes autophotosynthétiques), expérimentée depuis 2013 dans les contextes offerts par différentes métropoles du monde (Lima, Mexico, Linz, Ljubljana, Athènes). À la fois fonctionnelle et utopique, cette œuvre produit une énergie alternative et renouvelable grâce au traitement des contaminants présents dans les eaux usées, en même temps qu’elle interroge l’imaginaire avec lequel nous entrevoyons l’avenir de la ville. Tandis que Montréal célèbre son 375e anniversaire, cette installation invite à envisager les réseaux d’égouts sillonnant le sous-sol de la ville, d’ordinaire dissimulés et évacués de la conscience publique, comme un système de production énergétique permettant de maintenir un écosystème en équilibre. L’œuvre s’accompagne d’un corpus documentaire mettant en évidence la démarche artistique et sociale dans laquelle elle s’inscrit.

L’exposition comprend également un film extrait du vaste projet Plantas nómadas (Plantes nomades, 2008-2013), relatant l’activité d’un robot biologique autonome créé par l’artiste et destiné à vivre aux abords de cours d’eau pollués. Mené le long du río Lerma et du río Grande de Santiago, au Mexique, ce projet traite de la pollution de l’eau et des impacts de la privatisation des ressources naturelles sur les populations rurales. Une série photographique tirée de ce projet sera également présentée à la Maison du développement durable, aux mêmes dates que l’exposition à la Galerie de l’UQAM. En situant sur un même terrain la pratique de l’art, la mise au point de biotechnologies et la création d’espaces d’apprentissage et de sensibilisation, les œuvres de Gilberto Esparza répondent de manière inédite à la nécessité de transformer plus rapidement et plus radicalement nos modes de gestion des ressources et de production d’énergie, lesquels mettent en péril la vie humaine sur la Terre.

Date / heure

Débute à 

Lieu

J-R120
1400, rue Berri , Salle J-R120
Montréal (QC) Canada  H2L 4E3

Prix

Entrée libre

Contact

Site Web

Sauvegarder

  • Google Agenda
  • Yahoo
  • iCal
  • Imprimer
Consulté 29 fois   ·   Modifier
Retour en haut de page